2000-2009

2000 - Rocco Theunissen ne laisse pas passer sa chance


Aux Boucles de Spa, Renaud Verreydt offrait à Seat Belgique une première victoire internationale en imposant sa Cordoba WRC devant Patrick Snijers, sorti légèrement de la route avec sa Corolla WRC, et Rocco Theunissen. Au Circuit des Ardennes, Theunissen perdait une minute à la suite d'une crevaison. Pourtant, après la sortie de Kuzaj et un bris de cardan pour Mathias Viaene, le Néerlandais l'emportait malgré tout. En Gr.N, Larry Cols devait puiser dans ses retranchements pour battre François Duval. Patrick Snijers faisait parler son talent aux Hautes-Fagnes, où il l'emportait avec une minute et demie d'avance sur Theunissen. Larry Cols terminait à nouveau au troisième rang, mais seulement 9" devant Duval, son plus grand rival en Gr.N. Violemment sorti à Jalhay, Mathias Viaene prenait sa revanche au Rallye de Wallonie. Le pilote Subaru battait Theunissen et Duval, qui se montrait cette fois un peu plus véloce que Cols. Henrik Lundgaard créait la surprise à Ypres. Avec sa Corolla WRC, le Danois prenait la mesure de Patrick Snijers, présent avec une Peugeot 206 WRC. Une crevaison coûtait au limbourgeois la bagatelle de 2'30" ainsi que la victoire. Au terme d'une course régulière, Theunissen montait également sur le podium. Le Néerlandais remportait le Bianchi Rally avec une bonne dose de chance. Sur un parcours détrempé, Theunissen était distancé par un extraordinaire François Duval, âgé de 19 ans à peine, mais son ancienne Celica rendait l'âme à trois spéciales du but. Pour aider son fils dans l'optique du titre et entraver la course de Patrick Snijers, son rival, Ben Theunissen engageait Bruno Thiry pour l'Omloop van Vlaanderen. Le plus rapide était pourtant Pieter Tsjoen, mais celui-ci sortait de la route. Thiry pouvait donc parfaitement remplir sa mission en remportant la victoire devant Snijers, Tsjoen et le jeune Duval. Au Rallye du Condroz, Bruno Thiry retrouvait encore la Corolla WRC de Future World. Il prenait la mesure de Pieter Tsjoen, qui disposait d'une Seat Cordoba WRC officielle, et Chris Van Woensel, au volant de la Subaru Impreza WRC de Gaby Goudezeune. En Division 2, le titre revenait à un outsider, Marc Turrion, qui pilotait une Mitsubishi Lancer Evo5 Gr.N, devant la Seat Ibiza kit car de René Georges. A la Famenne et à Sombreffe, les victoires revenaient à un certain François Duval.

2000.png

Classement BRC 2000

2001 - Première victoire et titre pour Tsjoen


Pieter Tsjoen apposait son empreinte sur le championnat 2001. La première épreuve de la saison, les Boucles de Spa, étaient dominées par Kris Princen, qui disposait de la Peugeot 206 WRC de Kronos, soutenue par Bastos. David Loix terminait au deuxième rang avec sa Subaru Impreza WRC, devant Pieter Tsjoen, qui avait perdu 2 minutes en début de course. Avec sa Seat Cordoba WRC d'usine, Renaud Verreydt devait renoncer. Au Circuit des Ardennes, Pieter Tsjoen confirmait posséder un talent certain en remportant sa première victoire au général sur la Corolla WRC de Future World. Avec lui aussi une Toyota, le Polonais Kuzaj devait renoncer, ce qui permettait à David Loix de terminer à nouveau au deuxième rang. Il devançait le vainqueur du Gr.N, David Sterckx. Au Rallye de Wallonie, Pieter Tsjoen poursuivait sur son élan, imposant sa Toyota devant David Loix et l'Irlandais Eamon Boland. Le Bianchi Rally permettait à Tsjoen de signer un trois sur trois. Auteur d'une faute dans la spéciale de Ham-sur-Heure, Loix perdait plusieurs minutes, mais il terminait malgré tout deuxième devant l'Irlandais Roy White. A Ypres, Pieter Tsjoen célébrait avec style son premier titre de Champion de Belgique. Le pilote de la Corolla WRC Vergokan s'offrait en effet la victoire devant la Peugeot 206 WRC officielle de Grégoire de Mevius, remplaçant de Kris Princen, et Joost Boxoen. Rocco Theunissen devait renoncer, tout comme le rapide Irlandais Ian Greer sur sa Corolla WRC. L'Omloop van Vlaanderen tait dominé par Tsjoen. Au Condroz, il devait par contre baisser pavillon face aux WRC plus modernes de Bruno Thiry (Skoda Octavia WRC) et Larry Cols (Peugeot 206 WRC). Avec 17 meilleurs temps contre 9 à Thiry, Larry Cols était manifestement le plus rapide. Mais une double crevaison dans la dernière spéciale lui coûtait la victoire. En Division 2, le titre revenait à William Devos, champion sans guère de concurrence.

2001.png

Classement BRC 2001

2002 - La tournée d'adieu de Rocco...


Le Championnat de Belgique Division 1 comptait six épreuves. Sur la saison, Rocco Theunissen a clairement été le plus régulier. Aux Boucles de Spa, le Néerlandais terminait deuxième après avoir signé 14 meilleurs temps derrière un Larry Cols en très grande forme sur sa modeste Lancer Evo6 Gr.A. En raison d'une pénalité, Bernard Munster laissait s'échapper une victoire garantie. Au Rallye de Wallonie, Chris Van Woensel réalisait l'exploit de battre sous la pluie avec sa Subaru Gr.N l'Impreza WRC de Boxoen et la Corolla WRC de Theunissen. Le Bianchi Rally était remporté par Rocco Theunissen, bien aidé par Pieter Tsjoen, venu s'échauffer en vue du Rallye d'Ypres avec la Corolla WRC. Joost Boxoen terminait troisième sur sa Subaru Impreza WRC. A Ypres, personne n'était en mesure d'inquiéter Bruno Thiry et sa Peugeot 206 WRC. Après un bon départ, Theunissen retombait au troisième rang derrière la Subaru Impreza WRC de Patrick Snijers. Tsjoen (Hyundai Accent WRC) et Boxoen (Impreza WRC) devaient renoncer. Remportant une victoire convaincante à Roulers, Rocco Theunissen s'assurait d'un deuxième titre en Belgique. Bruno Thiry remportait pour sa part le Rallye du Condroz sur sa Peugeot, devançant Snijers, Wevers et Boxoen. Equipiers, Tsjoen et Theunissen devaient renoncer. Bob Colsoul s'offrait le titre en Gr.N. En Division 2, la saison était marquée par la domination de Jean-Marc Gaban sur sa Porsche 911. Timothy Van Parijs remportait le titre de vice-champion tout en s'offrant la couronne en Gr.N.

2002.png

Classement BRC 2002

2003 - Bruno Thiry triomphe en Europe, Pieter Tsjoen en Belgique


La saison 2003 débutait par une belle édition des Boucles de Spa. Au terme d'un duel passionnant face à Patrick Snijers et sa Subaru Impreza WRC, Pieter Tsjoen remportait sa première victoire spadoise avec 15" d'avance. Bernard Munster, 3ème, suivait à quasiment 4', suivi de près par Rocco Theunissen, qui avait pour l'occasion troqué sa Corolla WRC contre une Celica GT-Four. Quelques semaines plus tard, le petit monde du rallye était très affecté par l'annonce du décès inopiné de Rocco Theunissen, victime d'une méningite foudroyante. Pieter Tsjoen rendait hommage à son équipier en remportant le Rallye de Wallonie devant Bruyneel et Van Woensel. A Ypres, Tsjoen devait céder face à Bruno Thiry sur la Peugeot 206 WRC officielle. Campos terminait troisième devant Munster et Cols. Patrick Snijers voyait ses chances de titre s'envoler après un incendie. A l'Omloop van Vlaanderen, Tsjoen était une nouvelle fois plus rapide que Munster. Snijers prenait sa revanche en remportant le Haspengouw avec son Impreza WRC. Le Rallye du Condroz permettait de vivre un superbe mano a mano entre les Peugeot Kronos de Freddy Loix et Bruno Thiry. Le Limbourgeois remportait l'épreuve alors que la deuxième place de Thiry lui suffisait pour être sacré Champion d'Europe. Le titre belge revenait une nouvelle fois à Pieter Tsjoen. Pour Vergokan, la saison 2003 était synonyme de succès puisque le titre en Division 2 revenait à Timothy Van Parijs devant Hubert Deferm et Dieter De Pessemier.

Classification_BRC_1986.pdf

2003.png

Classement BRC 2003

2004 - Tsjoen seul au monde


Le Championnat de Belgique 2004 comptait 9 manches. Pieter Tsjoen remportait pas moins de cinq épreuves et dominait donc la saison. Au cours des quatre premiers rallyes de la saison, personne ne pouvait se mettre en travers de la Toyota Corolla WRC Vergokan. A Hannut, Chris Van Woensel s'offrait une belle deuxième place avec sa Mitsubishi Lancer Evo7 Gr.N. A Spa, Jean-Pierre Van de Wauwer était le plus proche poursuivant de Tsjoen après le problème de moteur rencontré par Munster sur sa Subaru. A Tielt, Vergokan s'offrait le doublé avec Tim Van Parijs au volant d'une deuxième Corolla WRC. Au Rallye de Wallonie, Erik Wevers ne parvenait pas à suivre le rythme de Tsjoen sur sa Corolla WRC. A Bocholt, Tsjoen déclarait forfait et était remplacé sur sa Toyota par Tim Van Parijs, qui en profitait pour s'imposer devant Patrick Snijers et Piet van Hoof. La série de succès de Vergokan s'interrompait brusquement à Ypres, où Tsjoen partait en tonneaux sur sa Renault Clio S1600 de location. Sur une monture identique, Larry Cols remportait la victoire devant l'autre Renault de Jean-Joseph et Xavier Bouche, vainqueur en Gr.N. A l'Omloop van Vlaanderen, Munster profitait du double retrait des Corolla Vergokan. Tsjoen devait renoncer à cause d'un problème de moyeu tandis que Tim Van Parijs sortait de la route. En remportant sa cinquième victoire, Pieter Tsjoen assurait le titre de Champion de Belgique au Rally van Haspengouw. Au Rallye du Condroz, Larry Cols remportait sa seconde victoire européenne de la saison sur sa Renault Clio S1600. Timothy Van Parijs terminait au deuxième rang du championnat derrière Pieter Tsjoen. Xavier Bouche remportait pour sa part le titre en Gr.N, une couronne que Bernd Casier s'offrait en Super1600 sur la Fiat Punto du Fiat Junior Team.

2004.png

Classement BRC 2004

2005 - Xavier Bouche saisit l'opportunité


L'Ardenne Bleue Rally se disputait sur un épais tapis de neige, ce qui offrait un spectacle grandiose. Le Polonais Leszek Kuzaj réalisait une course splendide sur la Subaru Gr.N de Boon Racing. Il battait Bernard Munster, qui ne parvenait pas à exploiter la puissance de sa Subaru Impreza WRC. Bob Colsoul terminait troisième sur une Lancer Evo8 Gr.A. Alors leader, Larry Cols se laissait surprendre. C'était le cas aussi de Bernd Casier, qui découvrait la Corolla WRC. En fin de course, Pieter Tsjoen se plantait dans un mur de neige, ne terminant que 5ème derrière Yannick Bodson. Au Rallye de Hannut, personne n'était en mesure de contrer Bob Colsoul, qui l'emportait devant l'autre Mitsubishi de Steve Matterne, vainqueur en Gr.N, et Melissa Debackere. A Tielt, Bob Colsoul, souffrant, ne terminait que quatrième. Après la disqualification de Hubert Deferm pour avoir fait une marche arrière dans la zone d'arrivée, la victoire revenait à la BMW d'Andy Lefevere, une impressionnante M3 dotée d'un moteur de 340 chevaux. Avec sa Clio S1600, Xavier Bouche s'offrait le premier accessit devant le local Dirk Vermeirsch. Pieter Tsjoen surclassait la concurrence au Rallye de Wallonie. Il s'imposait en effet avec 5' d'avance sur la spectaculaire Porsche de Patrick Snijers et la Clio S1600 de Xavier Bouche. Ce dernier poursuivait sur son élan et louait pour le Sezoens une Mitsubishi Lancer. Au volant de cette monture, il s'offrait la victoire après l'abandon de Snijers, turbo en rade sur sa Corolla WRC. Gunther Monnens, le héros local, était en mesure de remporter la victoire quand il sortait de la route dans le dernier chrono. Au Ypres Westhoek Rally, la bataille pour la victoire faisait rage entre les meilleures Gr.N et Super1600. Basso surprenait tout le monde, mais finissait par sortir de la route. Leader du championnat, Bouche devait renoncer rapidement (moteur), tout comme le favori, Cols (sortie). Après la première journée de course, le Néerlandais Bijvelds menait les débats. Kris Princen passait alors à l'attaque sur sa Renault Clio S1600. Le Trudonnaire s'imposait devant Bijvelds et Freddy Loix, qui pilotait une C2 S1600. Dans le Cats Rally, épreuve annexe réservée aux WRC et GT, la victoire revenait à Pieter Tsjoen. Disputé sous la pluie, l'Omloop van Vlaanderen permettait à Tsjoen de remettre les pendules à l'heure. Il dominait les débats avec sa Corolla WRC alors que Xavier Bouche terminait à une très belle deuxième place sur une Ford Focus WRC de location. Au Haspengouw, Freddy Loix démontrait sa maestria au volant d'une Peugeot 206 WRC. Seize ans après ses débuts, Loix devançait les autres WRC de Bouche et Melissa Debackere. Pour la première fois de sa carrière, Xavier Bouche remportait le titre de Champion de Belgique des Rallyes. Dernière épreuve de la saison, le Rallye du Condroz se résumait à un duel de prestige. Kris Princen imposait sa Clio S1600 de justesse devant l'autre Renault de Larry Cols. Chris Van Woensel, vainqueur en Gr.N, terminait sur le podium.

2005.png

Classement BRC 2005

2006 - Tsjoen et sa nouvelle Ford Focus WRC05


A l'Ardenne Bleue Rally, le peloton était surpris par une averse de neige soudaine. Pieter Tsjoen connaissait un début de saison compliqué avec sa nouvelle Focus WRC05, affectée par des soucis techniques. Il ne terminait que cinquième. A domicile, Larry Cols remportait la victoire devant le Néerlandais Jasper Van den Heuvel, particulièrement spectaculaire sur sa Lancer Gr.N. Munster privait in extremis Vande d'un podium. Au TAC Rally, Cols devait très rapidement renoncer. Tsjoen prenait sa revanche avec panache, devançant son poursuivant de six minutes. Deuxième, Bob Colsoul ne terminait que 1" devant Hubert Deferm. Bouche et Lefevere se faisaient surprendre et terminaient l'épreuve hors de la route. Tim Van Parijs hissait sa Porsche 996 GT3 à la 4ème place devant la Corolla WRC de Peter Desmet. Au Rallye de Wallonie, Pieter Tsjoen et la Focus WRC Vergokan étaient à nouveau intouchables puisque le pilote signait pas moins de 18 meilleurs temps. Bouche limitait les dégâts avec sa Skoda Octavia WRC de location. Sur sa Lancer Gr.A, Larry Cols prenait la troisième marche du podium au détriment de Hubert Deferm (Impreza WRC). Au Sezoens, la pluie et la boue étaient au rendez-vous. Menant alors aisément l'épreuve, Tsjoen se faisait surprendre. Une faute rare pour le Flandrien. Habitant Bocholt, Gunther Monnens créait la surprise en prenant la tête avec sa Celica. Mais peu avant l'arrivée, le turbo rendait l'âme. Le Néerlandais Ronald Leemans reprenait le flambeau, puis crevait et laissait la victoire à Deferm. Leemans terminait deuxième devant Steve Matterne, vainqueur en Gr.N. L'Italien Giandomenico Basso, qui allait devenir plus tard Champion d'Europe, remportait le rendez-vous d'Ypres avec son Abarth Grande Punto Super2000. Son équipier Umberto Scandola terminait sa course dans un étang. Kris Princen s'offrait une superbe deuxième place sur sa Renault Clio S1600, devançant de 5" seulement le vainqueur du Gr.N, Larry Cols. Quant à Freddy Loix, il amenait sa belle Citroën C2 S1600 au quatrième rang. A l'Omloop van Vlaanderen, Tsjoen s'imposait avec pas moins de 9' d'avance! Tim Van Parijs faisait le bonheur du clan en s'offrant la deuxième place devant Bernard Munster, vainqueur en Gr.N. Après une crevaison lui ayant coûté trois minutes, Melissa Debackere revenait au quatrième rang, devançant Colsoul et Van Woensel. A l'Haspengouw, Tsjoen était encore une fois intouchable. Le pilote Ford s'imposait avec quatre minutes d'avance sur... Marc Turrion et Pascal Smets, deux pilotes locaux effectuant leur retour. Retardé par une crevaison, Deferm ne terminait que cinquième devant Van Woensel. Au Condroz, Pieter Tsjoen démontrait sa pointe de vitesse en terminant à la troisième place dans le sillage immédiat de François Duval (Skoda Fabia WRC) et Bruno Thiry (Peugeot 307 WRC). Si Tsjoen remportait son quatrième titre, c'est la manière avec laquelle il a pu rivaliser avec Duval jusqu'à ce qu'il soit ralenti par une crevaison qui donnait tout son éclat à cette couronne. Freddy Loix présentait également à cette occasion au public belge la VW Polo S2000, sa future monture, présente en voiture "0".

2006.png

Classement BRC 2006

2007 - Larry Cols brille avec sa Lancer Evo8 Gr.A


A domicile, Larry Cols débutait la saison par une retentissante victoire sur la Mitsubishi Lancer Evo8 Gr.A de Colsoul Rallysport devant la VW Polo S2000 de Freddy Loix et la Subaru de Hubert Deferm. Kurt Heckters perdait sa place sur le podium après un tonneau. Quant à Yannick Bodson, c'est à la maison qu'il oubliait les clés de son Audi... Au TAC Rally, Freddy Loix remportait la toute première victoire mondiale d'une VW Polo Super 2000. Ralenti par un problème de turbo, Larry Cols terminait deuxième avec sa Mitsubishi Lancer Gr.A. Pour son premier rallye avec l'Abarth Punto S2000, Pieter Tsjoen terminait sur le podium. Retardé par une crevaison, Peter Desmet terminait au quatrième rang sur sa Corolla WRC, devant Chris Van Woensel et son originale Nissan 350Z. Larry Cols était de nouveau dominateur au Rallye de Wallonie, où il devançait François Duval (Porsche) de trois minutes. La troisième marche du podium revenait à Melissa Debackere (Corolla WRC) devant la Nissan de Van Woensel et la Punto S2000 de Tsjoen. Larry Cols poursuivait sur sa lancée et remportait aussi le Sezoens Rally devant la spectaculaire Polo S2000 de Freddy Loix et les Mitsubishi néerlandaises de Hazeleger et Leemans. A Ypres, Larry terminait à une belle troisième place. Mais sa victoire en Gr.N lui était retirée en raison d'un problème de conformité technique. Après les abandons de Loix (transmission), Vouilloz (sortie) et Tsjoen (transmission), Bernd Casier semblait bien parti pour signer une victoire retentissante, mais il sortait de la route en vue de l'arrivée. La victoire revenait ainsi à Luca Rossetti devant Enrique Garcia-Ojeda et Andrea Navarra. Les images du dénouement de l'Omloop van Vlaanderen continuent à faire le buzz sur Internet. Les deux hommes forts de l'épreuve, Larry Cols et Bernard Munster, s'accrochaient dans la spéciale du Zoning. Munster remportait le rallye alors que Cols ne terminait que 8ème avec un turbo cassé. Le podium était complété par les propulsions de Lefevere (BMW M3) et Van Parijs (Porsche). Au Haspengouw, Hubert Deferm imposait sa Subaru Impreza WRC après avoir pris le meilleur sur Melissa Debackere. Patrick Snijers s'emparait de la troisième place sur la Porsche devant Freddy Loix et Larry Cols, désormais assuré du titre. Le nouveau Champion ne profitait guère de sa couronne au Condroz puisque la boîte de vitesses de sa Mitsubishi le trahissait. Freddy Loix et François Duval se livraient un beau duel jusqu'au moment où Loix pointait 6 minutes en avance, ce qui incitait VW à retirer la Polo S2000 de la course. La victoire revenait à François Duval, pour la première fois au volant d'une Abarth Punto S2000, devant Bernd Casier et sa Peugeot 207 S2000, et Bryan Bouffier, vainqueur du Gr.N.

2007.png

Classement BRC 2007

2008 - L'année de Hubert Deferm


La saison 2008 débutait de façon dramatique. Lors d'une séance d'essais en vue de l'East Belgian Rally, Larry Cols sortait violemment de la route avec la VW Polo Super2000 officielle. Son ingénieur, Hans Goudezeune, perdait la vie dans l'accident. Larry était grièvement blessé et restait durant de longs mois à l'hôpital. L'East Belgian était remporté par Freddy Loix sur sa Peugeot 207 S2000 officielle. Très marqué par le décès de Hans Goudezeune, le Limbourgeois rendait hommage à son ancien ingénieur. Après le retrait de Kris Princen, Kurt Heckters terminait au deuxième rang à domicile devant Patrick Snijers et sa Porsche. Au TAC Rally, Kris Princen prenait sa revanche en imposant sa Mitsubishi devant Melissa Debackere, Bernd Casier, le remplaçant de Larry Cols sur la VW Polo S2000, et Patrick Snijers. Au Rallye de Wallonie, Hubert Deferm créait la surprise en s'offrant la victoire après avoir perdu en début de course trois minutes en raison d'un problème de boîte de vitesses. Leaders de l'épreuve à un moment de la course, Melissa Debackere (direction), Patrick Snijers (transmission) et Chris Van Woensel (transmission) disparaissaient des classements, ce qui permettait à Hubert Deferm de malgré tout s'imposer devant la Porsche de Henri Schmelcher et la Mitsubishi d'Alexandre Romain. Avec 11 meilleurs temps en 12 spéciales, Erik Wevers était intouchable à Bocholt. Deuxième, Hubert Deferm faisait une excellente affaire dans l'optique du championnat. Kleinjan complétait le podium devant Monnens et Debackere. Leader du Championnat de Belgique, Hubert Deferm était absent à Ypres, où Freddy Loix signait sa cinquième victoire dans la Cité des Chats. Sur sa Peugeot 207 S2000, Freddy devançait son équipier Nicolas Vouilloz et l'Italien Luca Rossetti. Bernd Casier terminait quatrième devant Patrick Snijers, qui s'offrait la cinquième place sur la Peugeot 207 S2000 du BF Goodrich Drivers Team à l'occasion de sa 30ème participation à Ypres. Après une année d'inactivité, le quadruple Champion de Belgique Pieter Tsjoen se retrouvait au départ de l'Omloop van Vlaanderen. Le pilote Ford dominait les débats, mais était trahi par sa mécanique. Paul Lietaer ne laissait pas passer l'occasion de s'imposer devant son équipière Melissa Debackere. Après les retraits prématurés de Lietaer (moteur), Snijers (transmission) et Casier (moteur), Hubert Deferm remportait le Rally van Haspengouw devant Bob Colsoul et Melissa Debackere. Au Condroz, les Peugeot 207 S2000 officielles de Freddy Loix et Nicolas Vouilloz compliquaient la tâche du favori, Pieter Tsjoen, avant de terminer toutes les deux hors de la route. Tsjoen s'imposait alors que Hubert Deferm, deuxième, s'offrait à 56 ans le titre de Champion de Belgique. Melissa Debackere, cinquième derrière la VW Polo S2000 de Bernd Casier et la Subaru Impreza WRC S5 de Patrick Snijers (qui disposait de la deuxième voiture de Deferm), échouait à un point du titre. A Huy, le titre en Gr.N revenait à Stéphane Lhonnay. En Ford Fiesta Trophy, Xavier Baugnet l'emportait. Quant au titre en Historique, il était décerné à Stephen Vankemmel.

2008.png

Classement BRC 2008

2009 - Pieter Tsjoen champion au terme d'une superbe finale à quatre


Au TAC Rally, chacun attendait avec impatience le duel entre Patrick Snijers, disposant d'une très performante Subaru Impreza WRC S12, et Pieter Tsjoen sur sa Ford Focus WRC07. Snijers devait cependant déclarer forfait en raison d'un retrait de permis consécutif à un excès de vitesse en reconnaissances. Pieter Tsjoen crevait et terminait sa course dans un fossé. Sur la deuxième Focus aux couleurs de Structo, Tim Van Parijs devait également renoncer. La victoire revenait ainsi au héros local, Paul Lietaer, qui devançait un équipage féminin composé de Melissa Debackere et Lara Vanneste. Au Rallye de Wallonie, François Duval se montrait intraitable au volant d'une Toyota Corolla WRC. Patrick Snijers devait renoncer avec un moteur en rade alors que Pieter Tsjoen s'offrait le premier accessit devant Melissa Debackere. Au Sezoens Rally, Patrick Snijers remportait enfin sa première victoire de la saison, devançant de justesse les Néerlandais Erik Wevers et Peter Van Merksteijn Jr, disposant tous deux d'une Ford Focus WRC. Melissa Debackere limitait les dégâts en s'offrant la quatrième place. Au Belgium Ypres Rally, Kris Meeke, qui allait remporter le titre IRC, battait in extremis Freddy Loix, victime d'une crevaison en fin de parcours. Les deux ténors de chez Peugeot devançaient à l'arrivée la Skoda Fabia S2000 de Jan Kopecky. Dans le cadre du championnat, Pieter Tsjoen réalisait une bonne affaire en terminant quatrième devant le Finlandais Juho Hänninen. Patrick Snijers renonçait en raison de problèmes de moteur. Pour François Duval, le rallye s'était terminé dès le premier virage. A l'Omloop van Vlaanderen, Pieter Tsjoen dominait à nouveau les débats. Patrick Snijers terminait au deuxième rang devant Paul Lietaer et Timothy Van Parijs. Pieter Tsjoen déclarant forfait pour le Rally van Haspengouw, la course au titre était à nouveau totalement ouverte. Patrick Snijers s'offrait une belle victoire avec son Impreza WRC devant Melissa Debackere et Hein Jonkers. Paul Lietaer échouait seulement à la quatrième place. Au Condroz, pas moins de quatre pilotes pouvaient encore revendiquer le titre. Alors qu'il semblait en mesure de s'offrir la couronne, Patrick Snijers sortait de la route samedi soir. François Duval se faisait également surprendre. La victoire revenait ainsi finalement à Pieter Tsjoen, qui pouvait célébrer son cinquième titre belge. Freddy Loix hissait sa Peugeot 207 S2000 à une belle 2ème place, devançant la Subaru Impreza WRC de Paul Lietaer. Disposant pour l'occasion d'une Peugeot 207 S2000 officielle, Melissa Debackere ne terminait qu'au septième rang. En Groupe N, le titre revenait à Peter Hopmans. Matthias Boon s'imposait pour sa part dans le Ford Fiesta Trophy alors que Vincent Verschueren s'offrait le titre en Historique.

2009.jpg

Classement BRC 2009